Bang Media

041. MVUGIRE UMWAMI AMACUMU

15°- SEKARAMA

Ce personnage Sekarama fils de Mpumba, petit-fils de Nzeyingabo, celui-ci fils de Ngogane, est le dernier représentant du groupe des poètes de Kiruri. Il est aussi le meilleur témoin du dernier règne du Rwanda pré-colonial. En effet, il a participé à toutes les expéditions militaires du roi Kigeli IV Rwabugili. Ces œuvres ont été publiées dans le N°-26 de la Revue « Lumière et Société ». Elles ont été traduites en Français parce que son auteur, de son vivant, en a permis la compréhension. Aussi donnons-nous le Lexique de son vocabulaire pour faciliter la compréhension du langage poétique des autres poèmes anciens. Sekarama est mort en 1942.

041. MVUGIRE UMWAMI AMACUMU

Iki gisigo kiri mu bwoko bw’ “Ikobyo”. Ni cyo cyambere mu bisigo bya Sekarama. Yagituye Umwami Rwabugili igihe agabye igitero cye cyambere ku Ijwi kwa Kabego. Icyo gihe uwo muhinza yari yanze kuyoboka uwo Mwami mushya w ’u Rwanda. Ubwo hari nko mu 1856. Ni igisigo cy’ ubuse kibwira Kabego ko yikozeho atunga urutoki mu jisho ry’Ingwe-Rwabugili.

Mvugire Umwami amacumu

None atsinze nta misigi,

Rusigirira-ngabo rwa Misakura

Ya Ngunsamire,

05 Ubwo wenze irityaye

Ukagema ibyaro bikagwa.

Iryacuritse rikunze

Iryo urimbuza amakeba,

Ryaca inkungu

10 Rifite icyambiko.

Iribakamuye rityaye

Iribatema nk’umutemyi

Ushishikaye kugwiza imirara.

Ntiriteba iryatangarijwe umuhinza

15 Agaheba ibye,

Akabunga akabura icyitso.

Iry’urubibi irimenesha ibirwa,

Urikorera intwari.

I Nyakarengo ryahinze ubudehe.

20 Iryo ushongoje ndigushimire,

Mfizi ya Rwogogoza

Rwa Bicaniro na Bicana-ku-mariba.

JE VAIS PROCLAMER LES FAITS D’ARMES DU ROI

-----------------------------------------------------------------------------

Ce poème est le premier des 8 composions de Sekarama. L’auteur est encore un apprenti dans ce métier. Aussi son langage est encore ordinaire et ne contient aucun terme archaïque à devoir expliquer comme c’est le cas dans les autres poèmes. Voilà pourquoi la traduction pose peu de difficultés. Du texte intégral, il ne reste , malheureusement, que 22 vers.

Je vais proclamer les faits d’armes du roi :

Puisque sa victoire est sans exceptions,

Ce Chef-des-armées, Porteur-de-javelines,

souche du Secourable !

05 Tu as saisi dans ta main une lance acérée,

Tu as asséné des coups mortels aux pays ennemis.

La lance forgée sans défaut et docile dans ta main

C’est avec elle que tu extermines tes rivaux.

Elle procure de nouvelles propriétés,

10 Grâce à sa garniture.

Elle est acérée la lance qui les rend secs,

Celle qui les coupe comme le moissonneur,

Pressé de mettre en tas toute sa récolte de sorgho.

Elle ne se fait pas attendre la lance annoncée

au rebelle.

15 Laquelle nouvelle l’a fait abandonner son pays,

Le voilà maintenant sur le chemin de l’errance

sans espoir du moindre accueil.

La lance de choix apte à faire déguerpir l

es insulaires,

Tu la confies aux héros.

A Nyakarengo, elle a travaillé comme

une armée de cultivateurs.

20 Mes félicitations pour cette lance que tu as si bien

apprêtée,

O Taureau du Vainqueur,

fils du Rassembleur de bovidés et du Maître

des abreuvoirs.

No comments: